Les Armoiries

Les armoiries d’une commune sont, en quelque sorte, un résumé de l’histoire d’une ville. Celles de Déville-lès-Rouen ont été dessinées par Robert Eude en 1965.
Les armoires se lisent ainsi :
«D’azur, un manoir au naturel, chargé d’une crosse d’or et d’un agneau d’argent ; un chef de gueules à la roue dentée d’or accostée de deux navettes d’argent».
Le manoir et la crosse sur fond bleu évoquent la seigneurerie des archevêques de Rouen qui possédaient à Déville leur maison de campagne (manoir), célèbre par les nombreux séjours d’Eudes Rigault et de Georges d’Amboise.
L’agneau souligne que Déville est dans la banlieue de Rouen. La rivière ondulée symbolise le Cailly qui traverse la vallée et alimente les usines.
Le chef ou partie haute du blason, rappelle, sur fond rouge, les principales industries de la ville, c’est-à-dire, la métallurgie et le textile qui étaient les activités principales et qui ont fait le développement de la commune.

armoiries armoirieseude

Un commentaire sur “Les Armoiries